Avancement Avancement Visite de Dassault Aviation à Mérignac L'équipe
mercredi, 08 juillet 2015 00:00

Vacances d'été - 4ème partie

Écrit par

Nous réalisons les derniers perçages dans le fuselage et dans l'aile en réalisant le positionnement final de la mise en croix. Ensuite, les enduits de tension incolore et aluminium sont appliqués sur l'aile la rendant fin prête elle aussi pour la peinture.

La découpe et le collage de la verrière à son support métallique sont aussi effectués, puis nous effectuons les dernières vérifications en vue de sa fixation au fuselage.

La dernière grande étape consiste à entoiler le fuselage, et à appliquer les enduits de tension.

samedi, 04 juillet 2015 00:00

Vacances d'été - 3ème partie

Écrit par

Le travail se poursuit sur le fuselage avec le ponçage final au grain très fin sur l’ensemble de sa surface, en vue de l’entoilage. Nous réalisons également quelques perçages, à la fois pour la fixation des pièces pour la verrière (notamment le système de verrouillage par crochet situé à l’avant) mais aussi pour les lames liées à la roulette de queue.

En parallèle l’aile est préparée pour le lardage, c’est-à-dire le passage d’un fil haute résistance qui est cousu autour des nervures pour mieux fixer la toile à celles-ci. Nous effectuons des marques tous les 5 centimètres pour préparer les trous d’aiguilles. Nous prenons soin lors de la réalisation des nœuds de placer une bande Jaconas entre le fil et la toile.

On peut observer sur la photo ci-dessous la tension du fil au bord d’une nervure dans l’aile.

mercredi, 01 juillet 2015 00:00

Vacances d'été - 2ème partie

Écrit par

La deuxième étape durant cet été à consisté à avancer sur l’entoilage de l’extrados de l’aile. Nous avons commencé par la pose de deux grandes plaques de toiles sur chaque partie, puis nous avons continué avec le collage des bandes sur les bords d’attaque et de fuite. Chaque pan de toile est ensuite tendu une première fois par thermoformage du tissu grâce à des fers à repasser, à la fois sur les parties entres les nervures et les parties coffrées, comme le bord d’attaque. Pour bien éviter le vrillage de l’aile, nous avons du faire attention à monter progressivement la température et ainsi passer plusieurs fois sur toute sa surface.

Nous nous attelons aussi aux commandes de vol avec notamment la peinture des pièces métalliques qui les composent, grâce à une peinture anti-corrosive. Nous en profitons pour peindre la structure de la verrière.